Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Peine de mort et mort programmée d'un fichier électoral fiable

Posté par: Modou FALL| Dimanche 27 novembre, 2016 19:11  | Consulté 189 fois  |  0 Réactions  |   
Peine de mort D’après les chiffres de la police, les interpellations d’individus sont en constante augmentation ces trois dernières années. De 36017 en 2014, elles sont passées à 36357 en 2015 avant de monter, en 2016, à 49951. Regain d’activités de la police ou hausse réelle de la délinquance ? (source Enquête) Alors, il se pose aujourd'hui encore un débat sur la peine de mort ? Devons-nous OUI ou NON faire revenir cette peine de mort ?Selon moi, la peine de mort n'a de sens que dans un pays juste ou la justice indépendante et les juges de toutes pressions politiques et sociales.Entre l’exécutif et le judiciaire la séparation est effective. Entre le judiciaire et la pression sociale(venant des religieux , des hommes politique et chefs coutumiers) la situation est complexe et compliquée à gérer. J'aurai bien peur que la peine de mort ne s'applique qu'au citoyen lambda et non au fils de Homme X ou Femme Y.Notre pays n'est pas dans les dispositions pour faire revenir la peine de mort pour cette raison mais aussi pour plusieurs autres raisons telle que la pression des organisations de droits humains.   Refonte du fichier électoralPour la refonte du fichier, il y a des magouilles qui se profilent, l'autorité sait qu'il est impossible avant les élections de confectionner des cartes pour la majorité des sénégalais. Un fichier de plus de 5.500.000  électeurs et qui certainement avec  la refonte passera à 3.000.000 ou 4.000.000 d’électeurs (avec les conditions actuelles) . Non pas parce que les morts et les personnes non disponibles n'ont pas pu s'inscrire pour confirmer leur  maintien sur la liste électorale mais tout simplement parce que nous ne nous sommes pas donnés assez de temps pour inscrire le maximum de citoyens sénégalais. La vérité est donc là et l'urgence est que les sénégalais doivent être édifiés sur le processus électoral. Pour savoir si OUI ou NON ce nouveau fichier sera utilisé pour les élections législatives de 2017? 

Le processus électoral est perturber et ça sent la FRAUDE. L'heure est à la mobilisation des forces de l'opposition comme de la société civile puisqu'un  Dol se prépare pour tromper l'opposition. La première étape d'un consensus serait d'écarté le ministre Abdoulaye Daouda DIALLO du processus électoral.

 L'auteur  Modou FALL
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Modou FALL
Blog crée le 11/09/2014 Visité 313564 fois 153 Articles 1534 Commentaires 22 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Libération de Karim : le Kazu Rajab est une bonne occasion pour le président
En libérant Karim, le Président ne fera que renforcer son pouvoir
Le jour où M. Karim WADE sera libéré : le PIT et la LD posent des conditions
"Ila Touba" ne passe pas par Diourbel... Une très grave erreur !
Les coups de la vie : Mon mari m’a vendue à son patron