Ismaïla Madior Fall : «Il nous faut aménager des peines de substitution»

  • Source: : Seneweb.com | Le 12 octobre, 2017 à 22:10:43 | Lu 3708 fois | 16 Commentaires
content_image

Ismaïla Madior Fall : «Il nous faut aménager des peines de substitution»

A peine installé dans ses nouvelles fonctions, le ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall veut reformer le secteur. Dans cette perspective, le Garde des sceaux a effectué une tournée de prise de contact dans les différents établissements pénitentiaires de Dakar, ce 12 Octobre. «C’est une visite qui s’inscrit dans la séquence des visites de prise de contact que nous avons voulu avec les directions et services du ministère de la justice. Il était d’abord question de venir s’enquérir des conditions dans lesquelles vivent les détenus. Mais aussi il est question de venir constater les conditions dans lesquelles travaille l’administration pénitentiaire», a déclaré le garde des sceaux, Ismaïla Madior Fall.

10.047 prisonniers pour 14 millions d’habitants

«Notre première impression est que les établissements pénitentiaires du Sénégal sont pour l’essentiel sur des standards très importants. Il y a des choses extrêmement importantes et positives qui se font et qui ne sont pas très connues. Par exemple, beaucoup de nos compatriotes ne savent pas que nous n'avons que 10.047 prisonniers pour 14 millions d’habitants. Nous avons 37 établissements pénitentiaires sur l’ensemble du territoire et 8 centres pénitentiaires dans la région de Dakar. Nous avons vu ce qui se fait comme réalisation et nous avons pu voir ce qui se fait comme aménagement des prisons, entretien des prisons», ajoute-t-il au terme de sa tournée.

Selon le ministre, “les prisons sont bien entretenues”. “Il y’a un relatif confort en ce qui concerne l’alimentation des prisonniers. Nous avons pu visiter les magasins, les réfectoires et dans l’ensemble, nous avons vu que l’alimentation des prisonniers est une affaire presque réglée. Nous avons vu également qu’il y a beaucoup d’aménagements qui sont faits pour que les pensionnaires de ces établissements soient dans de bonnes conditions. Nous avons aussi remarqué qu’il y a beaucoup d’initiatives qui sont prises en matière de réinsertion sociale des détenus. Nous avons eu à visiter la boulangerie et le Sénégal est le seul pays en Afrique au sud du Sahara qui compte une boulangerie pour un établissement pénitentiaire», se réjouit-il.

L'équation de la surpopulation carcérale

Cependant, le ministre de la Justice estime qu' il y a des défis à relever. “Par exemple, il y a encore dans notre pays une relative surpopulation dans les prisons. C’est pour ça que l’option a été prise par le Président de la République de construire une extension de la prison de Rebeuss à Sébikotane avec 500 places qui vont être aménagées. Il y a aussi le projet de construction d’une nouvelle prison de 2000 voire 2500 places. Il y a aussi des défis liés aux longues détentions. Il y a des prisonniers qui peuvent faire un certain nombre de temps, plus d’une année, sans être jugés, que ce soit en première instance ou en appel. Ça reste un défi à relever. Il faut arriver à réduire la durée des détentions», indique-t-il.

Le ministre pense que parfois des gens se retrouvent en prison pour des infractions qui n'auraient pas dû les envoyer derrière les barreaux. «Il y a des infractions pour lesquelles on aurait pu, ou on devrait de plus en plus aménager des peines de substitution. Il y a des infractions pour lesquelles l’individu mérite la privation de liberté. Mais, il y a d’autres infractions pour lesquelles la loi a déjà prévu d’autres formes alternatives de peines. Je pense qu’il serait important d’organiser des journées portes ouvertes dans les prisons au Sénégal pour que les Sénégalais puissent voir ce qui se passe dans les prisons. Il aurait été intéressant que les parlementaires puissent venir voir ce qui s’y passe. Quand on visite les prisons, on se rend compte qu’il y’a des problèmes, donc,des défis à relever, mais on relativise beaucoup de choses notamment de l’alimentation des prisonniers», a conclu le ministre de la justice.


Auteur: Mamadou Salif Dieng - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (12)


Anonyme En Octobre, 2017 (22:24 PM) 0 FansN°: 1
Bienvenue sur le meilleur site de rencontres sexe >>> w­w­w.W­a­n­t­s­d­a­t­e.c­o­m
Reply_author En Octobre, 2017 (23:57 PM) 0 FansN°: 1
travaux intérêts générales pour les petits fumeurs de yamba petit voleur balai mbed yi par la force c'est ce genre de peine kil faut
Anonyme En Octobre, 2017 (22:36 PM) 0 FansN°: 2
ça existe déjà monsieur le ministre. Vous n'avez qu'à lire le code pénal et le code de procédure pénale à propos de l'aménagement des peines (probation, travail au bénéfice de la société etc.)
Manou En Octobre, 2017 (22:49 PM) 0 FansN°: 3
c'est comme à la veille des visites d'inspecteurs de l'éducation à l'époque, dans les écoles primaires : les instituteurs cachaient les cravaches.



...et les inspecteurs savaient le procédé mais appliquaient la politique de l'autruche. :contaan: 



et c'est comme ça que des personnes pourtant avec d'énormes background chavirent le pays.
Reply_author En Octobre, 2017 (16:26 PM) 0 FansN°: 1
bilaye je me rappelle, mdrrr..........
Anonyme En Octobre, 2017 (02:31 AM) 0 FansN°: 4
La détention ne doit plus être le principe sauf flagrant délit, crimes et délits avec violence, défaut de présentation à une convocation suite à constat de crimes et délits. Les cool blancs faut les mettre en résidence chez eux avec interdiction de sorties du territoire, de leur quartier. Réduite les temps en prison et isoler les détenus. Mais reste persuader que bon nombre de textes existent. Frapper sur le porte monnaie plus que la détention etc.
Anonyme En Octobre, 2017 (07:18 AM) 0 FansN°: 5
Doit on mettre quelqu'un en prison parcequ'il fume du yamba? Pourquoi ne met on pas quelqu'un en prison pour consommation d'alcool? Si on arrêtait sa et au lieu de mettre les jeunes ou vieux Prix entrain de fumer du yamba dans les rues pour ramasser les ordures et nettoyer on gagnerait deja BCP... :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
Reply_author En Octobre, 2017 (08:19 AM) 0 FansN°: 1
vraiment ce madior nous fatigue. il se croit parfait. babacar guèye a bien raison et la majorité des juristes sont avec lui. il n'est pas besoin d'être d'ailleurs juriste pour le comprendre.
Reply_author En Octobre, 2017 (19:48 PM) 0 FansN°: 2
drogues : les chiffres de la délinquance des 100 derniers jours : "1016 personnes ont été interpellées pour usage de chanvre indien,"

est-ce qu'il n'y a pas assez de monde en prisons ? qu'on leur fasse payer des amendes ce sera plus efficace et ça rapportera de l'argent à l'état.

les mettre en prison est-ce vraiment une solution? est-ce que cela va les aider à laisser la drogue, ou faire d'eux des délinquants encore plus grands?

le yamba ce n'est pas de la cocaîne ni de l'héroïne (les drogues dures); et souvent ils n'en
vendaient pas, ils en ont seulement fumé pour eux-mêmes. ce n'est pas bon ni normal, mais il faut quand même évaluer les gravités différentes, et ne pas mettre tout le monde dans le même sac sans réflexion ni intelligence.

et le tabac et l'alcool, est-ce que ce n'est pas aussi de la drogue?

et les enfants de la rue qui se "guinzent" avec du diluant ou de l'essence, que fait-on pour eux ?

en toutes choses, il faut voir les causes et agir sur elles : pourquoi ces personnes se droguent-elles ? quelles solutions apporte-t-on à leurs problèmes ? c’est trop facile de les mettre en prison pour se donner bonne conscience et croire qu’on a résolu le problème.
Anonyme En Octobre, 2017 (09:14 AM) 0 FansN°: 6
Ce ministre as t il visite les prisons pour dire qu'il y a un relatif confort dans nos prisons. Je ne sais si on doit en rire ou en pleurer.



Au Sénégal on adore réprimer c'est pour cela au moindre délit on adore punir. Je pense que dans la formation des magistrats on devrait les mettre une journée en cellule a Reubeuss pour qu'ils comprennent qu'il y a d'autres alternatives a la prison et que la détention préventive doit être une exception plutôt qu'une règle.
Weuz En Octobre, 2017 (10:09 AM) 0 FansN°: 7
ce serait une bonne chose d’accélérer les dossiers des détenus et de grâce que nos dirigeants arrête de faire le malin et faire de cette justice une machine qui éduque mais pas d'une justice qui ne fait que refendre et de libérer les riches ,le Ministre doit faire un travail plus pratique et arrêté de faire des discours
Anonyme Beugue Fatick En Octobre, 2017 (11:05 AM) 0 FansN°: 8
il faut qu'on paye des cautions pour éviter la prison c'est mieux, le voleur doit payer le double ou le triple de l'objet volé mais s'il refuse c'est en ce moment qu'il doit faire la prison
Macky En Octobre, 2017 (11:06 AM) 0 FansN°: 9
Commencer par demander à votre duo (Procureur et doyen des juges) de vider les dossiers en instance. Ce serait déjà un bon pas de fait.

Au Sénégal un juge peut vous placer en détention provisoire et aller en vacance... C'est le cas pour pas mal de détenus en ce moment même et chaque année ça se répète.

Comme le dit le poste n°6, une journée à rebeusse leur permettrait d'avoir une idée de ce qu'est la privation de liberté.

Notre justice est zélée et trop proche du pouvoir...



Ragale léén Yalla,

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Anonyme En Octobre, 2017 (12:10 PM) 0 FansN°: 10
Arrêtez d'abord ces assassins pénitenciers de Rebeusse qui ont sauvagement tué Ibrahima Mbow
Anonyme En Octobre, 2017 (13:10 PM) 0 FansN°: 11
si Serigne Bassirou Gueye n'etait pas le plus nul procureur du Senegal...il y aurait moins de detentions arbitraires
Anonyme En Octobre, 2017 (14:54 PM) 0 FansN°: 12
Si l'Etat du Senegal pourvoit du travail aux jeunes et essaie de pérenniser les emplois, je pense qu'il y'aura moins de délits dans le pays. Et je dis bien moins :jumpy2: . il faut laisser aux citoyens le pouvoir de contester les décisions qui vont à l'encontre de leurs intérêts tant sur le plan judiciaire que dans la simple vie. un fumeur de petard ne peut pas être incarcérer pour 3 moins c'est totalement débile, avec les couts indus à son emprisonnement( le transport de ses repas pour sa famille, les effets de toilette etc..) ce que l'Administration ne lui garantit pas et qui est un droit fondamental. Réfléchissez au lieu de bousiller la vie de ces gamins!  :frustre:  :frustre:  :frustre: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com