Donald Trump pompier et pyromane des marchés pétroliers?

  • Source: : RFI | Le 02 juillet, 2018 à 10:07:23 | Lu 1741 fois | 0 Commentaires
content_image

Donald Trump pompier et pyromane des marchés pétroliers?

Donald Trump continue à souffler le chaud et le froid sur les marchés pétroliers. Après avoir interdit les exportations à l'Iran le président américain a annoncé ce week-end sur Twitter que l'Arabie saoudite allait augmenter sa production de deux millions de barils par jour pour stopper la spirale de la hausse.

Encore un tweet triomphal de Donald Trump que son administration comme le principal intéressé, le royaume saoudien, se sont empressés de réécrire pour mieux le minimiser. Au final cela donne un communiqué de la Maison Blanche annonçant que « le roi Salmane maintenait une capacité de réserve de deux millions de barils par jour, qui sera utilisée avec prudence si et quand il sera nécessaire afin d’assurer l’équilibre et la stabilité du marché, et en coordination avec ses partenaires producteurs ». Rien de vraiment nouveau. Le Royaume a rappelé le principe qui fonde sa légitimité au sein du cartel et bien au-delà : ce pays est l’un des plus grands producteurs de pétrole au monde, avec la Russie et les Etats-Unis, mais il est bien le seul à disposer d’une telle capacité de réserve qu’il active quand il le juge utile.

Riyad est l’allié des Etats-Unis et l’ennemi de l’Iran, alors pourquoi cette prudence ?

Cette injonction est un test risqué pour Ryad comme pour le marché pétrolier. L’Arabie saoudite pompe déjà plus de 10 millions de barils par jour. Avec l’accord trouvé lors de la dernière réunion de l’Opep, le 22 juin, elle doit monter à 11 millions de barils ce mois-ci et c’est déjà un record historique. Mais elle n’a encore jamais poussé ses vannes jusqu’à extraire 12 millions de barils par jour. C’est pour le moment un plafond théorique qu’elle dit être en mesure d’atteindre. Si elle prend cet engagement et qu’elle échoue à le tenir, l’Arabie perdra son pouvoir d’influence sur les marchés et on risque surtout de voir les marchés pétroliers paniquer.

Le tweet de Donald Trump fait reculer le cours du baril

Ce matin à l’ouverture le pétrole recule sur les marchés asiatiques. On verra dans les prochaines heures comment le Brent coté à Londres puis le WTI coté à New York réagissent à sa dernière saillie. Les cours du pétrole étaient plutôt déprimés. Ils remontent depuis quelques mois parce que la demande est forte, mais aussi parce que les tensions géopolitiques sont reparties de plus belle avec un président américain très offensif dans sa guerre commerciale avec le monde entier. Et dans sa guerre économique avec l’Iran. En annonçant l’interdiction totale des exportations pétrolières de l’Iran à partir du mois de novembre, c’est bien lui qui a ranimé les braises sur les marchés pétroliers. L’Iran qui a déjà eu du mal à accepter la hausse de la production décidée récemment à l’Opep a écrit hier à ses partenaires pour leur rappeler que toute hausse de la production violerait l’accord du 22 juin.

L’Iran a-t-il un réel pouvoir d’influence au sein du cartel ?

L’Iran apparait de plus en plus isolé, fragilisé. Par les décisions américaines. Et par l’opposition de l’Arabie. Mais elle conserve un vrai pouvoir de nuisance sur les marchés pétroliers. La capacité de bloquer le trafic pétrolier dans le golfe persique, ce serait son ultime cartouche. De quoi faire basculer tous les marchés dans le rouge et la région dans le chaos. Sa priorité est de préserver ses exportations de 2 millions et demi de barils par jour. Car le régime doit aussi composer avec une fronde interne : la population manifeste de plus en plus son hostilité à un pouvoir qui ne tient pas ses promesses économiques. La fin des exportations de brut pourrait signer son arrêt de mort, c’est d’ailleurs le pari de Donald Trump.


Auteur: RFI - RFI






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com