Exonérations fiscales : L'impact budgétaire estimé à 300 milliards en 2015

  • Source: : Seneweb.com | Le 14 mai, 2018 à 11:05:44 | Lu 3857 fois | 11 Commentaires
content_image

Exonérations fiscales : L'impact budgétaire estimé à 300 milliards en 2015

Docteur en droit public (option fiscalité), Hamid Fall a présenté son ouvrage intitulé "La fiscalité dans tous ses états", publié aux éditions "Harmattan Sénégal". Occasion saisie par l'auteur et inspecteur des impôts et domaines pour partager ses réflexions sur la complexité de la matière fiscale.

"En 2015, l'impact budgétaire était autour de 300 milliards", révèle-t-il. Un manque à gagner qui pourrait être utilisé pour satisfaire certaines revendications pressantes, selon Dr Hamidou Fall.

Or, "S'il est difficile de revenir sur les exonérations fiscales, il est possible cependant, dit-il, d'utiliser ce qu'on appelle les niches fiscales accroître les ressources publiques et financer les missions de l'État y compris les missions sociales".

Dans le quotidien L'As du jour, il met en exergue la volonté de l'État de fiscaliser les commerçants du  secteur informel.

"Aujourd'hui, dans les États de l'Uemoa, on se rend compte que le secteur informel est très difficile à fiscaliser et développe des techniques souterraines pour échapper à l'impôt alors qu'il brasse beaucoup d'argent", fera constater Hamid Fall.


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (8)


Khatior-bi En Mai, 2018 (11:05 AM) 0 FansN°: 1
Un autre Sonko. Va-t-il etre renvoye par Macky a cause du droit de reserve ?
Envolezvous En Mai, 2018 (22:01 PM) 0 FansN°: 1
quand des soit disant société senegalaises cobstruisent nos ministere avec des ttc1 et des accents et des traducteurs...
Reply_author En Mai, 2018 (03:52 AM) 0 FansN°: 2
article bidon. quelqu'un qui s'y connait. mais un doulnaliste nul comme ses pattes
Anonyme En Mai, 2018 (12:32 PM) 0 FansN°: 2
Comment comprendre ça? On donne 300 milliards à des entreprises qui sont françaises pour la plupart et ont donne notre autoroute pour moins de 70 milliards à une entreprises coloniale. Ces 300 milliards pourraient servir à financer l'autoroute entièrement, construire des hopitaux...
Anonyme En Mai, 2018 (12:58 PM) 0 FansN°: 3
Post n2 si les exonérations vont aux entreprises françaises, je dirai c'est de la faute des sénégalais qui n'entreprenneng pas. Il faut arrêter le pointage de doigts et travailler au lieu de se plaindre de ce qui prennent des initiatives et des risques.



Tout le monde profite des exonérations quand l'état renonce a des taxes pour ne pas augmenter le coût de la vie, c est des exonérations.
Reply_author En Mai, 2018 (13:34 PM) 0 FansN°: 1
ceux qui prennent les risques? quels risques eiffage a pris en contribuant à 60 milliards sur un financement de plus de 130 milliards et en signant un contrat de plus de 30 ans d'exploitation? les entreprises sénégalaises capables de faire ces travaux sont là et elles le font même dans d'autres pays. aussi dans notre contexte économique il on ouvre tout aux étrangers avec leurs moyens financiers il faut pas s'étonner qu'ils contrôlent toute notre économie demain. même les etats unis qui sont l'etat le plus libéral fait du protectionnisme, la chine n'en parlons pas. il faut qu'on protège notre économie et qu'on soutienne nos entreprises locaux. les étrangers sont là que pour eux même, toute la valeur ajoutée de leurs activités retoune dans leurs pays soyons pas dupes.
Anonyme En Mai, 2018 (13:50 PM) 0 FansN°: 4
venant d'un inspecteur des impôts qui perçoit des fonds communs chaque 03 mois,cela ne m'étonne pas .Demander la contribution des sénégalais pour le développement de leur pays à travers ces impôts et de l'autres coté voir des politiciens à travers des fonds dits politiques,des meetings , dilapider nos ressources sans compte rendu ,c'est vraiment frustrant.Quant à penser aux impôts pour le secteur informel Goorgorlou ça franchement c'est le comble . Faudrait peut-être rappeler que beaucoup d'entreprises étrangères bénéficient d'exonérations qu'il faudrait à mon avis éliminer; Les travailleurs sont fatigués et appauvris par les I.R et les entreprises par les I.S. A l'heure du pétrole ,je croyais que Mr l'inspecteur des impôts penserait plutôt à alléger ces impôts qui rien à y pensant décourage l'entrepreneuriat national.

Anonyme En Mai, 2018 (14:56 PM) 0 FansN°: 5
Pourquoi passez tout son temps à pleurnicher sur son sort et jetter l'anathème sur les autres.Sachez que le monde fonctionne ainsi désormais: les entreprises investissent là elles gagnent l'argent. Le Sénégalais c'est le verbiage du matin au soir et pendant ce temps les autres prennent des initiatives.
Anonyme En Mai, 2018 (15:06 PM) 0 FansN°: 6
Post 4 wakhi dof rék ak wakhi kou kagnane nga fi waakh. Bo beugué fonds va faire le concours de l'ENA. Ces rémunérations sont légales et il faut faire le tour du monde pour comprendre. Bayile diambour yi.

Dire aussi qu'on ne doit pas fiscaliser le secteur informel sous pretexte que ce sont des gorgorlus prouve ta méconnaissance de la vie économique du pays. Il faut lire les rapports de la Dpee, de l'ANSD, etc pour comprendre. Mais aussi questionner ceux qui travaillent dans le secteur.

Ta theorie sur l'allègement des impots parce qu'il y aurait abondance de petrole et de gaz montre encore une fois que tes connaissances sont limitées. Demande à tous ses Etats africains qui ont negligé leur fiscalité parce qu'ils ont des ressources pétrolières, ils sont au bord du gouffre.

Enfin l'Arabie saoudite qui n'avait pas de Tva a décidé depuis quelques temps de taxer certains de leurs produits parce qu'elle s'est rendue compte de la volatilité des ressources financières issues du petrole.



Sama wadji, il n'y a pas de mal à s'informer, à demander, à se documenter, à apprendre....
Anonyme En Mai, 2018 (15:13 PM) 0 FansN°: 7
J'ai oublié vous avez parfaitement raison quant à la mauvaise gestion des recettes collectées.

Mais ça c'est 1 autre debat que nous ne pouvons régler que par nos cartes d'électeurs
Anonyme En Mai, 2018 (15:40 PM) 0 FansN°: 8
Sauf que l'auteur oublie que les entrepreneurs arbitrent entre investir au Senegal , a l'étranger ou simplement consommer leur épargne -

Alors la bonne question est de savoir combien d'emploi et qu'elle valeur ajoutée ces exonérations ont drainé dans notre maigre tissu économique .

De grace pas de populisme dans un pays analphabete à plus de 70%

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com