Let’s meet up ! : 1ère édition du rendez – vous de Sonatel avec les acteurs de l’écosystème numérique

  • Source: : Seneweb.com | Le 06 avril, 2018 à 00:04:31 | Lu 3507 fois | 23 Commentaires
content_image

Let’s meet up ! : 1ère édition du rendez – vous de Sonatel avec les acteurs de l’écosystème numérique

Dakar, le 29 mars 2018. Dans le cadre de sa politique de Responsabilité Sociétale d’Entreprise et de son soutien au développement de l’écosystème numérique au Sénégal, Sonatel lance ce jeudi 29 mars 2018 le concept « Let’s meet up! » : une plateforme d’échanges et de partage avec les acteurs de l’écosystème numérique en général et les start-ups en particulier.

A travers « Let’s meet up ! », Sonatel souhaite créer un cadre d’échange privilégié entre l’écosystème numérique et Sonatel qui offre son expertise aux start-ups afin de les aider à améliorer leur performances.

Ce soutien passe par la mise à leur disposition de plateformes d’échanges, l’accès à ses réseaux et services, la création de mécanismes d’accélération ou d’incubation spécifiques ainsi que des supports pour le financement et la gestion.

Sonatel compte recueillir les besoins et les attentes des acteurs de l’écosystème numérique avec ses partenaires du Ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l'Economie  numérique, des start up accompagnées par Sonatel, des Incubateurs, des grandes entreprises partenaires,  de Orange Digital Venture (ODV), de Téranga Capital, de l’Ambassade de France et de la Présidence de la République.

L’évènement est présidé par Madame Angelique MANGA, Ministre de l’économie solidaire et de la Micro finance, marraine de la 3ème édition du prix Linguère Digital Challenge.

La cellule digitale de la Présidence de la République, Orange Digital Venture (ODV), GAINDE, Jokko Labs et l’Ambassade de France y participent comme contributeurs.

« Entreprise citoyenne, Sonatel œuvre continuellement dans le renforcement de l’entreprenariat dans le domaine des TIC par la promotion de l’innovation sociale en faveur du développement, grâce aux TICs. », a déclaré Alioune Ndiaye Directeur Général de Sonatel.

Cette première édition de « Let’s meet up! » est aussi l’occasion de remettre les Prix du Linguère Digital Challenge dont la troisième édition s’est tenue du 31 octobre au 31 décembre 2017 avec 103 start up candidates.

Le jury, composé du Ministère de la communication, des télécommunications, des postes, de l’économie numérique, de Sonatel, de Kinaya Lab et de Orange Digital Venture, a évalué toutes les candidatures et a retenu comme gagnantes de cette troisième édition :

. Awalebiz, plateforme de  e-commerce, gagne le Premier Prix de 7 500 000 FCFA et un accompagnement technique d’une valeur de 2 500 000 FCFA ;
. Les Gourmets, plateforme agro-alimentaire en ligne, reçoit le Deuxième Prix de 2 500 000 FCFA en nature et un accompagnement d’une valeur de 2 500 000 FCFA ;
. Dakar Lives, qui est une plateforme créative et un hub culturel, remporte le Troisième Prix de 1 500 000 FCFA et un accompagnement technique d’une valeur de 2 500 000 FCFA.

L’objectif de ce prix est de récompenser les trois meilleures entreprises sénégalaises dirigées par des femmes et utilisant les nouvelles technologies dans leurs activités.

Annexe 

Présentation du dispositif de Sonatel pour contribuer au développement de l’écosystème numérique au Sénégal.

Sonatel a l’ambition  d’être un acteur majeur de la transformation numérique du Sénégal. Elle souhaite mettre le numérique au service du développement économique et social et contribuer à en faire le pivot de l’émergence du Sénégal, sous la houlette du PSE et du projet Sénégal Numérique 2025.

Notre dispositif actuel pour accompagner la transformation numérique du Sénégal se traduit par :

. le soutien aux incubateurs : Sonatel est membre fondateur de l’incubateur TIC le CTIC qui, à date, a formé 3 200 jeunes à l’entrepreneuriat, accompagné 98 startups dont 42 en incubation et créé 322 emplois;
. la création de la première école de codage gratuite au Sénégal, Sonatel Academy qui nous permet aujourd'hui de former une première cohorte de 50 jeunes et notre ambition est d’augmenter les effectifs pour les années à venir et élargir le programme à la formation en ligne pour toucher plus de jeunes;
. la participation à des fonds d’investissements tels que Téranga Capital dans lequel nous avons injecté 900 millions de francs CFA. Des start ups ont déjà reçue des financements, nous pouvons notamment citer Oui carry  qui a reçu  200 millions en Mars 2017;
. le lancement en septembre 2017 du fonds d’investissements Orange Digital Venture doté d’un fonds de près de 50 millions d’euros ;
. le déploiement de programmes tels que Better Internet For Kids dont l’objectif est d’accompagner les parents et les enfants pour un meilleur usage d’internet ;
une stratégie Mwoman destinée à faire du numérique un outil d’autonomisation pour les femmes ;
. le lancement en 2017 du concept de Maison digitale pour une insertion professionnelles des jeunes à travers le digital ;
. la signature en février 2014 d’une convention de partenariat entre Sonatel et le ministère de l’Education Nationale pour une enveloppe de 10 milliards, destinée  à la mise en place de l’internet gratuit dans les établissements d’enseignement public des cycles primaire, moyen et secondaire. 1145 écoles sont connectées à date.

Le numérique est source de création d’emplois, notamment avec le développement de l’entreprenariat des jeunes dans ce domaine.  C’est ainsi que plusieurs starts up comme Mlouma, Jokko santé, Sooretul, Yaay, Bayseedo, Télé Ecole, OuiCarry, Comparez.sn, TallyBi, etc., sont accompagnées par Sonatel. Le groupe Sonatel est fière de contribuer à l’émergence de championnes du numérique à l’échelle africaine, voire mondiale.

Sonatel renouvelle sa volonté d’accompagner l’Etat du Sénégal dans son ambition : « le numérique pour tous et pour tous les usages en 2025 au Sénégal avec un secteur privé dynamique et innovant dans un écosystème performant ».

 

1 Let’s meet up ! : 1ère édition du rendez – vous de Sonatel avec les acteurs de l’écosystème numérique

2 Let’s meet up ! : 1ère édition du rendez – vous de Sonatel avec les acteurs de l’écosystème numérique

3 Let’s meet up ! : 1ère édition du rendez – vous de Sonatel avec les acteurs de l’écosystème numérique

4 Let’s meet up ! : 1ère édition du rendez – vous de Sonatel avec les acteurs de l’écosystème numérique

5 Let’s meet up ! : 1ère édition du rendez – vous de Sonatel avec les acteurs de l’écosystème numérique

6 Let’s meet up ! : 1ère édition du rendez – vous de Sonatel avec les acteurs de l’écosystème numérique

7 Let’s meet up ! : 1ère édition du rendez – vous de Sonatel avec les acteurs de l’écosystème numérique


Auteur: Seneweb News - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (11)


Anonyme2 En Avril, 2018 (01:57 AM) 0 FansN°: 1
Ce folklore avec ces femmes xessalisées rien d'étonnant qu'aux Sénégal en 2018 France Telecom(SONATEL) continue à commercialiser 512Kbps ,2mbps 4mbps et promet la fibre optique à seulement 30 mbps Alors que presque partout la norme est 1000mbps(1GBPS) en download LA FIBRE OPTIQUE est banalisée en europe tous les opérateur s l'ont adoptée ;Gigabit-capable Passive Optical Networks (GPON) résoud le probleme de l'entretient, tres resistant et ne consommant pas d'électricitée les fournisseurs d'acces y voient leur compte Mais ici au Sénégal on a affaire à une sociétée commerciale qui n a rien de technologique et qui prefere vendre l'obsollette pour faire de gros bénéfices et se dresse comme un mur entre les sénégalais et monde numerique















Reply_author En Avril, 2018 (08:34 AM) 0 FansN°: 1
bien dit que des minables
Reply_author En Avril, 2018 (02:32 AM) 0 FansN°: 2
je n'ai de cesse de le dire, dans ce pays les gens ont horreur de tout ce qui est progrés surtout technologique et scientifique et c'est partout...dans toutes les sociétés et entreprises presque. les gens préfèrent de beau parleurs, des faiseurs de malin plutôt qu'un geek super doué et créatif qui peut radicalement changer les choses.
nallons pas loin, regardez juste les sites web de plusieurs entreprises et administration...c'est de la merde ! et pourtant dans les universités tu trouves des jeunes hyper-doués. au sénégal, on préférera garder un vieux croûton dinosaure dépassé par la technologie (et qui ne fait rien pour se mettre a jour) pour des raisons sociales ou d'autres raisons aussi farfelues.
tout passe dans le sentimental, le "me voyez vous" et la théorie. on préférera faire des séminaires coûteux à l’étranger (pour blablater sur des concepts théoriques ) plutot que de payer du matériel, d'expérimenter jusqu'à maîtriser la technologie donnée.
Anonyme En Avril, 2018 (07:53 AM) 0 FansN°: 2
La posture de Coumba Gawlo est gracieuse et magnifique
Reply_author En Avril, 2018 (09:44 AM) 0 FansN°: 1
je te dis....elle est just wouahhh!!
Reply_author En Avril, 2018 (11:53 AM) 0 FansN°: 1
si c'etait votre epouse ou votre soeur de cet age habillée comme ça vous ne seriez pas là à dire "whouuuaaaa"
Reply_author En Avril, 2018 (14:57 PM) 0 FansN°: 1
suis juste une fille qui trouve que notre coumba nationale est ravissante c'est tout...y'a pas quoi fouetter un chat
Anonyme En Avril, 2018 (08:07 AM) 0 FansN°: 3
Blablabla....Gnagnagna, rien que ça.
Fanta En Avril, 2018 (08:25 AM) 0 FansN°: 4
COUMBA GAWLO OMG
Anonyme En Avril, 2018 (10:51 AM) 0 FansN°: 5
Coumba Gawlo la plus grande et la plus élégante
Anonyme En Avril, 2018 (11:54 AM) 0 FansN°: 6
Un truc sur le numérique présidé par ... Angelique Manga.

Expliquez moi SVP !!!
Anonyme En Avril, 2018 (17:36 PM) 0 FansN°: 7
Sonatel arnaqueuse
Anonyme En Avril, 2018 (19:25 PM) 0 FansN°: 8
 :taala_sylla:  Seneweb va encore supprimer mon post qui critique la Sonatel/Orange

 :taala_sylla: 

 :taala_sylla:  L'Etat du Sénégal ferait mieux de casser le monopole de la Sonatel/Orange sur l'internet à domicile ou ADSL !!!!!!!

En effet, si aujourd'hui vous voulez installer de l'internet chez vous ou dans vos bureaux, vous êtes OBLIGES de passer par la Sonatel qui facture trop chers ( du genre 35000 Cfa installation et 25 000 CFA par mois) pour des débits de 512 kb ou maximum 2Mb. Ces prix sont exhorbitants. Et il n'y a pas de concurrence sur ce marché, la Sonatel y régne en maitresse absolue.

Alors pour permettre aux foyers sénégalais d'accéder correctement à l'internet et la démocratiser, l'état doit casser ce monopole et obliger les autres opérateurs Tigo, Espresso et autres à se lancer dans le marché du haut débit ADSL et ainsi casser les prix.

Cette libéralisation du marché de l'ADSL va booster l'économie numérique, va créer des emplois et booster notre économie. La Sonatel avec la complicité de l'état sénégalais est entrain d'étouffer un marché trés porteurs de débouchés.

Personne ne comprends toujours qu'attend l'état sénégalais pour casser ce monopole et lancer la concurrence sur un marché aussi lucratif mais aussi une vraie niche d'emploi qui pourrait réduire le chômage, moderniser le pays et stimuler la création. Car si un tel marché est ouvert avec une réelle concurrence, l'internet ne sera plus un luxe. Les opérateurs vont proposer de nouvelle offre (Internet, TV, téléphonie fixe et téléphonie Mobile). Ainsi notre fameuse TNT aura enfin un sens et prendra son envol.

Bref, le meilleur moyen de stimuler le secteur numérique passe donc par la libéralisation du marché de l'ADSL et l'instauration d'une rélle concurrence dans ce secteur très fermé et qui reste toujours la chasse gardée de la Sonatel.
Anonyme En Avril, 2018 (00:09 AM) 0 FansN°: 9
Poste 7

Elle est journaliste et spécialiste en communication d'abord

Ensuite elle est ministre

Elle finance des projets de femmes dont des projets innovants...

Ce concours est dédié aux femmes et elle est femme

Maintenant toi dis nous c'est quoi ton problème avec Angélique???



Anonyme En Avril, 2018 (04:45 AM) 0 FansN°: 10
7.500.000fcfa $14,000 lol les francais se fichent de vous si vous comptez sur ces Misskines de francais vous n’allez rien réaliser pour le numerique tout ce qui est tech ça demande de gros moyens pas des miettes. L’innovation numerique demande des millions de dollars verifiez ce que Facebook Apple Konica Minolta Sony IBM AT&T Bell Verizon Rogers investissent en R&D peut être c’est $14,000 par minute. Les francais ne sont pas des references en terme d’innovation numerique tous les grands ingenieurs ont immigrés à Sillicon Valley ou dans les grands laboratoires Japonnais Chinois Canadiens
Anonyme En Avril, 2018 (09:23 AM) 0 FansN°: 11
Les francais sont tres en retard sur les sujets du numerique!!! Arrete vos complexes d'inferiorites.

Ensuite, pourquoi au Senegal, les sujets sont superficiels?! Ki da fa rafet, ki da fa gniaw, ki da fa am style. Pfff.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com