Le journalisme d’investigation : Un élément essentiel de transparence et bonne gouvernance (officiel)

  • Source: : Seneweb.com | Le 23 juin, 2018 à 07:06:07 | Lu 1301 fois | 3 Commentaires
content_image

Le journalisme d’investigation : Un élément essentiel de transparence et bonne gouvernance (officiel)

Le journalisme d’investigation peut devenir "un élément essentiel" de transparence et de bonne gouvernance pour toute société qui se veut démocratique, s’il est mené avec professionnalisme et responsabilité, a affirmé vendredi le secrétaire général du ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique, Yoro Moussa Diallo. 

"En journalisme, l’investigation fait partie des genres majeurs. Sa particularité est d’aller en profondeur dans le traitement de faits délicats afin de rendre publique une vérité souvent tenue secrète ou dissimulée", a rappelé M. Diallo.

Présidant vendredi à Saly-Portudal (Mbour, ouest) les travaux de l’atelier sous-régional d’échanges et de lancement officiel d’une Plateforme citoyenne d’appui au journalisme d’investigation (PAJI), il a souligné que "le rôle des médias n’est plus à démontrer dans notre quotidien, dans la consolidation et la promotion des valeurs démocratiques et de l’Etat de droit".

Mais, le journalisme d’investigation demeure ’’très exigent’’ et "peut présenter des risques pour le journaliste par rapport à l’importance du sujet abordé et des enjeux".

"C’est pourquoi ce type de journalisme nécessite pour le professionnel, une solution solide formation, du talent, de l’intégrité, de l’engagement et beaucoup de persévérance pour ne pas dire de courage", a-t-il fait valoir.

"En tant qu’autorité, nous avons l’intime conviction que le succès du journalisme d’investigation" dépend "étroitement" de l’accès aux données et aux sources d’information.

"African Journalists forum" (forum des journalistes africains, en anglais) travaille pour la promotion du journalisme d’investigation, à l’ère du numérique, dans une approche participative des populations à l’exercice du pouvoir, à travers le lancement officiel de cette plateforme.

Regroupant des professionnels de l’information et de la communication ainsi que des chercheurs de plus de trente pays, il va lancer, au Sénégal et en Gambie, cette plateforme, a expliqué son président, le journaliste sénégalais, René Massiga Diouf.

"C’est le choix que les journalistes ont fait et s’y sont investis avec professionnalisme depuis toujours, malgré le lourd tribut qu’ils ont payé pour faire éclore la vérité et informer les populations sur la manière dont les dirigeants tiennent le gouvernail pour éviter que le navire tangue", a laissé entendre M. Diouf.


Auteur: APS - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Anonyme En Juin, 2018 (09:06 AM) 0 FansN°: 1
QUAND ON PASSE 80% A PARLER DE POLUTIQUE POLITICIENNE ON N A PAS LE DROIT QUELQUE SOIT TON DIPLOME DE SE FAIRE APPELER JOURNALISTE
Anonyme En Juin, 2018 (23:32 PM) 0 FansN°: 2
il parait que... Degueuna... nit yi nena gnu... Gars yi nena niu... Selon sa may source... Tout basé sur la rumeur. Aucun recoupement aucune preuve. On se délecte de faits divers qui concerne la majeure partie du temps de la vie privée de personne qui n'ont aucun enjeu dans le développement du pays. Le clientélisme politique est érigé en règle le chantage passif est devenu un moyen pour grappiller quelque billet de CFA; le journalisme un métier noble envahi par une catégorie de personnes en mal de réussite sociale animée que par l’appât du gain et qui n'a aucune scrupule a salir mentir défigurer la vérité ou détruire l'honorabilité d'une personne de toute une famille ou simplement de toute une communauté. L'avenir est sombre.
Anonymeanonyme En Juin, 2018 (11:25 AM) 0 FansN°: 3
Mais attention au zele et a la glissade !

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com