Il y a un an, Yahya Jammeh perdait l'élection, la «nouvelle Gambie» était née

  • Source: : Webnews | Le 03 décembre, 2017 à 11:12:53 | Lu 4486 fois | 11 Commentaires
content_image

Le président gambien Adama Barrow lors du grand rassemblement organisé à Banjul, le 2 décembre 2017, pour célébrer les un an de l'élection présidentielle qui a vu la défaite de Yahya Jammeh.

Cela fait un an que la « nouvelle Gambie » est née. Le 2 décembre 2016, les résultats étaient annoncés : après 22 ans de pouvoir, l'ancien dictateur Yahya Jammeh s'inclinait devant une coalition de partis d'opposition, menée par l'homme d'affaires Adama Barrow. Samedi 2 décembre, un grand rassemblement était organisé par le gouvernement pour célébrer cette date clé. Des milliers de personnes se sont rassemblées en périphérie de Banjul pour écouter les ministres et le président discourir sur cette première année. Dans le public, beaucoup de soutiens du nouveau gouvernement satisfaits de cette première année d'une nouvelle ère, mais conscients des défis qui restent à affronter.

Amadou Cham est arrivé très tôt pour avoir une place au premier rang. Il tenait à célébrer comme il se doit ce jour où il a vu son pays renaître : « Je suis heureux, très, très heureux. Maintenant on n’a plus peur de parler, partout on peut s'exprimer, pas de problème, personne ne va nous arrêter. C'est la liberté, chacun peut agir et s'exprimer. Pendant 22 ans, nous étions des esclaves, mais maintenant nous sommes libres ! » s’exclame-t-il.

Le président Adama Barrow, casquette et tee-shirt blancs ornés de l'inscription « La Gambie pour tous », fait son entrée. Depuis le toit de son 4x4, il salue la foule qui s'anime, crie, s'extasie.

Pour Lamin Senghor, c'est le président dont avait besoin le pays. « Il faut que les Gambiens soient patients car le président a hérité d'une situation économique très mauvaise. L'ancien dictateur a volé tout l'argent. Alors on lutte, on se bat pour retrouver une place dans le monde. Et on y arrivera certainement, sous la présidence de son excellence Adama Barrow », estime-t-il.

Ansumana Conteh est aussi un supporter du gouvernement, mais il estime qu'il peut encore mieux faire. « Je pense qu'avec ce nouveau leader, les espoirs sont grands. Mais ils ont encore beaucoup de travail, surtout dans le domaine de la jeunesse. Il faut renforcer les politiques dans ce domaine. Et aider les jeunes pour faire diminuer leur taux de chômage », préconise-t-il.

Dans sa courte allocution, Adama Barrow a remercié toutes les personnes qui se sont battues pour le changement et appelé les Gambiens à rester patients et unis pour réussir la transition du pays.

Aujourd'hui marque une date importante dans notre histoire : le jour où les citoyens de ce pays se sont rassemblés et ont gagné une victoire majeure contre une dictature brutale, grâce à un processus démocratique. Ce jour-là, il y a exactement un an, notre nation a pris position, et s'est libérée d'une politique de peur, d'intimidation, de divisions, et a choisi d'embrasser l'espoir, la diversité et le respect de la dignité humaine et l'état de droit.


Auteur: Rfi - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Mansawali Walimansa Senegambia il y a 1 semaine (11:57 AM) 0 FansN°: 1
 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 

AFRICAIN MIGRANT EMIGRANT IMMIGRANT

BOURREAUX ICI DANS LES DESERTS

BRIGANDS DANS LES MERS FROIDES

DES BOMBARDIERS DANS LES AIRS !

FRICAIN MIGRANT EMIGRANT IMMIGRANT





 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Reply_author il y a 1 semaine (11:58 AM) 0 FansN°: 1
peace

law order

for all
gambians
Le Mfdc, Un Mouvement Raciste il y a 1 semaine (16:30 PM) 0 FansN°: 2
en tout cas, il m’est arrivé de visiter le site du mfdc. et je me suis rendu compte que le combat de ce groupement maléfique est batti sur un énorme mensonge ! en effet, le mfdc nous fait croire que la casamance correspond à une entité homogène, historique, traditionnel, regroupant un peuple dit « peuple casamançais » ayant une même culture dite « culture casamançaise » qui serait différente de celle dite « sénégalaise » !
c’est un énorme mensonge !
la casamance n’existe que par le colon ! c’est le colon portugais qui en a tracé les limites territoriales et qui lui a donné le nom « casamance ». personne ne m’indiquera l’appellation de casamance en langue diola, balante, manjack, mandingue ou peule. et ce colon l’a par la suite vendue à l’état français qui l’a rattaché à sa colonie du sénégal comme gorée (jadis hollandais) fut rattaché à la colonie du sénégal etc.
a l’origine, le sénégal se limitait à la ville de st louis première à être conquise par le toubab qui , ensuite, au fur et à mesure qu’il conquiert de territoires, les rattachait au « sénégal ». ainsi, j’ai vu une correspondance par laquelle la reine du walo s’indignait du fait que les français avait rattaché le territoire de « gandon » au « sénégal », preuve que pour la reine, le walo n’était pas le sénégal !
donc la même réalité prévalait en casamance où les colons (français et portugais et même anglais) s’échangeaient des terres qu’ils rattachaient à leurs colonies respectives.
toujours est-il que ce « peuple casamançais » mythique n’existe pas. en casamance, il y’avait divers peules avec chacun leurs cultures comme ce qui prévalait dans le reste du sénégal. d’ailleurs, dans le même site du mfdc, un article signé « kékendo » a tenté de démontrer l’existence d’une « culture casamançaise » mais a échoué lamentablement car il n’est pas parvenu à faire ressortir un substrat culturel homogène à tous les peuples de casamance !lisez l’article et vous constaterez le ridicule de son auteur qui a finit par reconnaître l’existence d’une grande diversité culturelle en casamance !
il existe une culture diola, une culture peule, une culture mandingue, une culture baïnouk, etc. mais la « culture casamançaise » n’existe pas !
et pourtant, c’est sur cette fiction que le mfdc construit ses revendications indépendantistes mais aussi racistes !
oui raciste car ce site est plein de commentaires et d’articles anti-wolofs (car ils assimilent les wolofs au sénégal du seul fait que la langue wolof est la plus parlée au sénégal, sans même tenir compte que c’est sous le règne de deux présidents sérères – diouf et senghor- que le mfdc s’est developpé et a commencé sa lutte armée) !
pour le mfdc, la casamance ne connaît pas les castes, le système maraboutique caractéristiques, selon lui, de la culture wolof ! vous voyez le mensonge ? car les caste existent chez les peuls, chez les mandingues qui sont aussi casaçais que les diolas !le système maraboutique existe aussi en casamance où il y’a des khadres de la famille aïdara et d’autres marabouts qui ont des talibés et s’organisent en confrérie ! est ce à dire que le mfdc vise à exclure les peuls, les mandingues de la casamance ? est-ce à dire qu’on ne peut pas être wolof et être casamançais ? donc le combat du mfdc, est avant tout un combat raciste, xénophobe qui vise une épuration ethnique dans un territoire qui ne lui appartient pas !
le mfdc mène une guerre de colonisation de la casamance ! c’est un mouvement qui se rapproche plus du nazisme que d’autre chose.
Anonyme il y a 1 semaine (12:36 PM) 0 FansN°: 2
Yayah tapette bou mac la. Toni dabba jammeh jemmus junkung
Anonyme il y a 1 semaine (13:12 PM) 0 FansN°: 3
l l'ami de tapha bakane sy
Anonyme il y a 1 semaine (14:49 PM) 0 FansN°: 4
En tout cas la 16e région du Sénégal revit et on y respire bien des touristes américain britannique et australien partout et le commerce décolle. Vive la paix et la liberté way
Reply_author il y a 1 semaine (01:59 AM) 0 FansN°: 1
grace a tapha bakkane sy
Anonyme il y a 23 heures (00:59 AM) 0 FansN°: 5
 :angle:  :baby-crawl:  :bindeu:  :bip-bip:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :brawoo:  :contaan:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">   :cringe:  :cringe2:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :elated:  :emoshoot:  :fbblip:  :fbcool:  :fbdevil:  :fbglass:  :fbhang:  :fbhear:  :fblike:  :fbmus:  :fbsad:  :fbsmileside:  :fbsurprise:  :fbtear:  :fbwink:  :frustre:  :ibit:  :interrogation:  :jaaxle:  :joyy:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :jumpy2:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   :kiss:  :lool:  :looney:  mbeulei  :nohope:  :nono:  :question:  :rigolo:  :roadrunner:  :smile:  :smile:  :sunugaal:  :taala_sylla:  :taz-smile:  :thumbs_up:  :thumbsdown:  :thumbsup: :triste: :winkwink:  :xaxataay: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com