Angola : Isabel dos Santos soupçonnée de détournements de fonds du pétrole

  • Source: : Webnews | Le 20 décembre, 2017 à 22:12:25 | Lu 3191 fois | 5 Commentaires
content_image

Isabel Dos Santos dans Réussite, le 7 novembre 2017.

Une enquête sur de « possibles détournements » de fonds a été ouverte par la compagnie pétrolière angolaise Sonangol à l'encontre de son ancienne PDG, Isabel dos Santos, la fille de l'ancien président Jose Eduardo dos Santos.

Isabel dos Santos a-t-elle ordonné des paiements et des mouvements de fonds suspects lors de son passage à la tête de  Sonangol ? Malgré le démenti catégorique mardi de l’intéressée, les accusations de malversation se multiplient ces derniers jours dans plusieurs médias angolais, qui évoquent des sommes de plusieurs dizaines de  millions d’euros.

Création d’une commission d’enquête

Nommée à la tête de la Sonangol par son père en 2016, Isabel Dos Santos a été remerciée le mois dernier par le nouveau président de l’Angola, Joao Lourenço.

« Nous avons mis en place une commission d’enquête interne pour enquêter sur les informations diffusées, a déclaré mardi un porte-parole de la Sonangol, Mateus Benza. Nous vérifions de possibles détournements, mais je ne confirme rien pour le moment. »

Un transfert « suspect » vers Dubaï

Entre autres irrégularités : ce transfert « suspect » de 57 millions d’euros vers un compte à Dubaï, qui aurait été identifié par la nouvelle direction de la compagnie selon le Novo Jornal et le Jornal Economico.

La direction de Sonangol s’interroge également sur un virement mensuel, mis en place dès l’arrivée d’Isabel dos Santos à la tête de la compagnie, de 10 millions d’euros de la Sonangol vers une entreprise portugaise dont elle est l’actionnaire principale.

Selon ces médias, le nouveau patron de Sonangol a écrit à sa prédécesseure pour lui demander des explications et a saisi les autorités judiciaires angolaises.

« Une campagne de diffamation »

Le parquet de Luanda a indiqué mardi soir n’avoir reçu aucune plainte visant l’ex-patronne de la Sonangol.

Isabel Dos Santos a de son côté vivement dénoncé une « campagne de diffamation ». « Ces fausses nouvelles (…) ne méritent aucun crédit puisqu’elles ont comme seule et unique motivation de remettre en cause l’intégrité de l’ingénieure Isabel dos Santos », a-t-elle répliqué dans une déclaration diffusée via son compte Twitter.

Une économie sous la coupe du clan dos Santos

Présentée comme la femme la plus riche d’Afrique par le magazine américain Forbes, Isabel dos Santos est devenue un symbole du népotisme reproché à son père.

Jose Eduardo dos Santos a quitté la présidence à la faveur des élections générales d’août dernier, après trente-huit ans d’un règne sans partage pendant lequel il a mis l’économie du pays en coupe réglée au profit d’une poignée de proches.

Son successeur, qui a promis de lutter contre la corruption, a congédié récemment plusieurs dirigeants d’institutions et d’entreprises publiques proches de l’ex-chef de l’Etat.


Auteur: Jeuneafrique - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Latdior2012 En Décembre, 2017 (00:39 AM) 0 FansN°: 1
Oui, elle a détourné l'argent du contribuable angolais. Fascinée qu'elle est par le Portugal, syndrome colonial oblige, elle s'est précipitée pour placer ce magot chez les coloniaux. Au grand dam de leurs collègues européens, en particulier anglais, pour qui les placements financiers sont une question de vie ou de mort. Si cet argent avait été placé à Londres, ou aux Bermudes, la campagne de presse actuelle n'aurait pas lieu. Ceci dit, oui, qu'elle rende l'argent et passe par la case prison pour expiation. L'argent de l'Angola aux Angolais!!!  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Anonyme En Décembre, 2017 (03:36 AM) 0 FansN°: 2
J'AI TOUJOURS DIT QUE TOUS CES MILLIARDAIRES D'AFRIQUE.. QUI SONT DEVENUS SI GROSSO MODO.. SONT DES FONDS VOLES.. DES PAUVRES AFRICAINS..



CES MILLIARDAIRES AFRICAINS SONT TOUS DES VOLEURS.. QUI MANIPULENT LES POPULATIONS ET PRENNENT AVANTAGE..



THERE IS NO OLD MONEY!!! IT IS STOLEN MONEY...



SHE SHOULD GO TO JAIL... THIS BITCH!!!



JAI FAIT L'ANGOLA... UN PAYS RICHE MAIS PAUVRE, TRISTE ET DEMUNI...



WAKE UP AFRICA!!! DON'T BE A FOOL
Anonyme En Décembre, 2017 (04:00 AM) 0 FansN°: 3
QUAND J'AI APPRIS QUE CETTE DAME FAISAIT PARTIE DES PLUS RICHES FEMMES D'AFFAIRES D'AFRIQUE JE NE ME SUIS PAS POSÉ BEAUCOUP DE QUESTIONS PUISQUE C'EST LA FILLE DU PRÉSIDENT SANTOS,NORMAL ELLE A POMPÉ SUR LE PATRIMOINE NATIONAL
Reply_author En Décembre, 2017 (04:01 AM) 0 FansN°: 1
sa ngourou baye diekhna maintenant la veritÉ eclatera,alioune sall ton jour viendra
Reply_author En Décembre, 2017 (09:24 AM) 0 FansN°: 1
walaye salaw

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com