Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Le PSE, la CREI et le virus de la mort : la cohabitation entre la stabilité et l’instabilité

Posté par: Modou FALL| Dimanche 21 septembre, 2014 16:34  | Consulté 2454 fois  |  3 Réactions  |   

Le Plan Sénégal Emergent est la voie de choix du Président Macky SALL pour sortir l’ancien pays du tiers monde de la pauvreté pour l’orienter vers l’émergence.

L’axe trois du Plan Sénégal Emergent est : la gouvernance, la paix et la sécurité.

Il est connu de tous que sans la paix et la sécurité, il ne peut y avoir de développement. Le PSE  peut être un document clair, réaliste et réalisable mais si les conditions normales de son exécution ne sont pas réunies, nous allons perdre cinq années de la vie de notre nation pour rien.

La promotion de la culture de la paix doit être le premier acte sérieux et sincère si vraiment ce que nous souhaitons pour notre pays est réellement ce pour quoi nous dépensons toute cette énergie en politique. (Non certainement en politique politicienne)   

Chers concitoyens, le pays est dans une situation critique et trop critiquée ; rendue critique par les politiques et toujours critiquée par les même familles politiques. Quant est ce que le patriotisme et la citoyenneté sont les principes qui animent nos débats et nos positions ?

Et surtout nous n’avons  pas besoin d’attendre que le pays soit à terre (à feu ou à sang) pour penser paix, consensus ou encore concertation.

Pour cela le premier niveau de responsabilité revient au Chef de l’état et Président de la République du Sénégal.  Monsieur le Président Macky SALL, il faut lancer le message de la paix, du pardon et de la concertation pour le bien de la nation. Sauvez vous et sauvez la République (en tant que Républicain ça ne doit pas poser problème ; en tant que militant d’une alliance républicaine).

Le message a  un sens et se retrouve dans son contexte : la peur, l’angoisse, la famine, le désespoir  des jeunes, la répression dont subit certains concitoyens pour enrichissement illicite et au finish un virus mortel, sont les qualificatifs des conséquences du niveau de désorientations des sénégalais.

Notre seule et unique solution demeure UNE ALLIANCE RIEN QUE POUR LA REPUBLIQUE (ARPR) qu’il n’est pas forcement l’APR.

Monsieur le Président, il faut stabiliser une situation avant qu’il ne soit trop tard en arrêtant tout bonnement la traque (Karim, Baldé, Aida Diongue,..), ensuite en se concertant avec l’opposition (incarnée par le PDS) pour pouvoir enfin suivre la voie du PSE. Tous ceux qui vous diront le contraire, riront les derniers et seront certainement après une troisième alternance dans le régime qui se constituerait.

Le deuxième niveau concerne tous les politiciens du pays (hors de PR) qui selon moi ignorent ou refusent de voir en face le contexte sombre du pays. Certains d’entre eux ne pensent qu’à devenir Président de la République du jour. Pour ces politiciens obnubilés par le pouvoir ou le palais,  les pensées sont bien orientées vers leurs objectifs et  les stratégies politiques dont  leurs applications sont souvent très médiatisées.

Il est clair qu’il y aura des élections présidentielles en 2017 ou 2019 mais pour instant l’heure est au travail, à la vigilance de tous (EBOLA oblige) et à la stabilisation du pays (suppression de la CREI).

 VIVE LA PAIX 

 VIVE L’EMERGENCE

VIVE LE SENEGAL !

Modou FALL

Président du Rassemblement pour Vérité / Degg moo woor

And jeffe Degg

 L'auteur  Modou FALL
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (3)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
E H M Faye En Septembre, 2014 (01:24 AM) 0 FansN°:1
Monsieux,on ne doit pas se cacher sur des termes creux de paix...pour tirer d'affaire ces grands voleurs qui symbolisent la corruption à son paroxysme c-à-d ayant atteint un niveaux jamais égalé.Ce fléau a plombé le Sénégal durant les 50 dernières années.éradiquer la corruption avec la traque des biens mal acquis est une condition sine qua non à l'émergence de ce pays.
Chris Danfa En Septembre, 2014 (20:46 PM) 0 FansN°:2
Modou , mon Cher Ami et Frère!
Tout se résume en deux mots: TOUS POURRIS!
Vous voyez bien que PLUS CA CHANGE ET PLUS C EST PIRE!
Il faut une catharsys...éradiquer cette classe politicienne et voir émerger des Hommes Nouveaux.
Ce qui nous guette tous, c est une véritable décrédibilisation de cette caste politique au Sénégal et que la population en ait vraiment MARRE!
Anonyme En Septembre, 2014 (09:38 AM) 0 FansN°:3
paie tes employés c mieux

Ajouter un commentaire

 
 
Modou FALL
Blog crée le 11/09/2014 Visité 319927 fois 156 Articles 1591 Commentaires 29 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Libération de Karim : le Kazu Rajab est une bonne occasion pour le président
En libérant Karim, le Président ne fera que renforcer son pouvoir
Le jour où M. Karim WADE sera libéré : le PIT et la LD posent des conditions
"Ila Touba" ne passe pas par Diourbel... Une très grave erreur !
Les coups de la vie : Mon mari m’a vendue à son patron